Les ETF sur le bitcoin arrivent-ils ? – Actualités Bitcoin Suisse

&#13 ;

Les ETF Bitcoin sont depuis longtemps un sujet de discussion passionné. Les ETF, abréviation de Exchange Traded Funds, sont des fonds indiciels qui reproduisent généralement un indice comme le DAX, le Dow Jones ou l’EURO STOXX 50. L’avantage pour les investisseurs est qu’ils peuvent acquérir les parts à un prix très avantageux via des courtiers en ligne.

Il existe en outre une bonne répartition des risques, car on investit pratiquement dans toutes les valeurs qui sont regroupées dans un indice. Si une action de l’indice faiblit, la perte peut être compensée par les autres valeurs contenues.

&#13 ;
&#13 ;

Les ETF sont donc gérés de manière passive, le plus souvent même par des programmes informatiques. Le risque est donc un risque de marché, car si le marché dans son ensemble baisse, les ETF doivent également céder des valeurs.

Les ETF n’existent pas seulement pour les actionsLes ETF Bitcoin sont depuis longtemps un sujet de discussion passionné. Les ETF, abréviation de Exchange Traded Funds, sont des fonds indiciels qui reproduisent généralement un indice comme le DAX, le Dow Jones ou l’EURO STOXX 50. L’avantage pour les investisseurs est qu’ils peuvent acquérir les parts à un prix très avantageux via des courtiers en ligne.

Il existe en outre une bonne répartition des risques, car on investit pratiquement dans toutes les valeurs qui sont regroupées dans un indice. Si une action de l’indice faiblit, la perte peut être compensée par les autres valeurs contenues.

Les ETF sont donc gérés de manière passive, le plus souvent même par des programmes informatiques. Le risque est donc un risque de marché, car si le marché dans son ensemble baisse, les ETF doivent également céder des valeurs.

Les ETF n’existent pas seulement pour les actions

Les ETF sont créés depuis longtemps pour de nombreuses classes d’actifs différentes. Cependant, il n’existe pas encore d’ETF sur le bitcoin. Toutefois, les investisseurs peuvent déjà conclure des CFD, des contrats pour la différence sur des monnaies numériques comme le bitcoin. Ceux qui souhaitent s’informer peuvent le faire par exemple sur asktraders.com.de.

Des sociétés d’investissement comme ProShares, Direxion ou Winklevoss, dont le siège est à New York, ont déjà demandé à plusieurs reprises à l’autorité de surveillance financière américaine (SEC) d’autoriser les ETF sur le bitcoin. Mais jusqu’à présent, elles n’ont pas réussi à obtenir gain de cause, car la SEC considère qu’il y a trop de risques et qu’elle est tenue de protéger les investisseurs. Entre-temps, de nouvelles demandes ont été déposées par les sociétés d’investissement VanEck et SolidX.

Les ETF sur les crypto-monnaies comporteraient des risques importants

Il serait certes plus facile pour les investisseurs d’investir dans le bitcoin. Ils n’auraient par exemple pas besoin d’acheter eux-mêmes des bitcoins et ne seraient plus exposés au risque de vol par des pirates informatiques, mais les ETF sur le bitcoin auraient probablement une influence très importante et déterminante sur le marché des crypto-monnaies, car ils collecteraient des fonds relativement importants.

Mais comme les marchés des cryptomonnaies sont actuellement encore très volatils, en raison notamment du manque de confiance parfois des investisseurs dans les monnaies numériques, des chutes de cours pourraient provoquer un désastre, car les ETF seraient contraints de jeter également leurs actifs sur le marché. Le même problème se pose d’ailleurs pour les ETF sur actions.

Le pouvoir de marché pourrait encore conduire à une escalade non négligeable en temps de crise. En outre, il existe actuellement une grande concurrence entre les crypto-monnaies. Il existe déjà plusieurs milliers de monnaies numériques, dont une centaine sont actuellement négociées sur les grandes places de marché comme Coinbase, Kraken, Bitfinex Poliniex ou Binance.

Sortir des ETF sur le bitcoin difficile en cas de crise

Les investisseurs n’auraient en outre aucune possibilité raisonnable de sortir des ETF dans une telle situation. Les échéances fixées pour un ETF y contribuent notamment. De nombreux analystes sont donc sceptiques quant à l’apparition prochaine d’ETF sur le bitcoin. Il n’existe pas non plus actuellement de marché secondaire fonctionnel pour les parts d’ETF.

Les ETF sont créés depuis longtemps pour de nombreuses catégories d’actifs. Cependant, il n’existe pas encore d’ETF sur le bitcoin. Toutefois, les investisseurs peuvent déjà conclure des CFD, des contrats pour la différence sur des monnaies numériques comme le bitcoin. Ceux qui souhaitent s’informer peuvent le faire par exemple sur asktraders.com.de.

Des sociétés d’investissement comme ProShares, Direxion ou Winklevoss, dont le siège est à New York, ont déjà demandé à plusieurs reprises à l’autorité de surveillance financière américaine (SEC) d’autoriser les ETF sur le bitcoin. Mais jusqu’à présent, elles n’ont pas réussi à obtenir gain de cause, car la SEC considère qu’il y a trop de risques et qu’elle est tenue de protéger les investisseurs. Entre-temps, de nouvelles demandes ont été déposées par les sociétés d’investissement VanEck et SolidX.

Les ETF sur les crypto-monnaies comporteraient des risques importants

Il serait certes plus facile pour les investisseurs d’investir dans le bitcoin. Ils n’auraient par exemple pas besoin d’acheter eux-mêmes des bitcoins et ne seraient plus exposés au risque de vol par des pirates informatiques, mais les ETF sur le bitcoin auraient probablement une influence très importante et déterminante sur le marché des crypto-monnaies, car ils collecteraient des fonds relativement importants.

Mais comme les marchés des cryptomonnaies sont actuellement encore très volatils, en raison notamment du manque de confiance parfois des investisseurs dans les monnaies numériques, des chutes de cours pourraient provoquer un désastre, car les ETF seraient contraints de jeter également leurs actifs sur le marché. Le même problème se pose d’ailleurs pour les ETF sur actions.

Le pouvoir de marché pourrait encore conduire à une escalade non négligeable en temps de crise. En outre, il existe actuellement une grande concurrence entre les crypto-monnaies. Il existe déjà plusieurs milliers de monnaies numériques, dont une centaine sont actuellement négociées sur les grandes places de marché comme Coinbase, Kraken, Bitfinex Poliniex ou Binance.

Sortir des ETF sur le bitcoin difficile en cas de crise

Les investisseurs n’auraient en outre aucune possibilité raisonnable de sortir des ETF dans une telle situation. Les échéances fixées pour un ETF y contribuent notamment. De nombreux analystes sont donc sceptiques quant à l’apparition prochaine d’ETF sur le bitcoin. Il n’existe pas non plus actuellement de marché secondaire fonctionnel pour les parts d’ETF.

Photo CC0 Public Domain via Unsplash

&#13 ;
&#13 ;
&#13 ;
&#13 ;
&#13 ;
&#13 ;